Rhinoplastie secondaire : chirurgie réparatrice du nez

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un nez disgracieux ne fait qu’altérer la beauté du visage et la confiance en soi. Ici vient le rôle de la rhinoplastie qui sert à réaliser des retouches sur le nez afin de le rendre plus fin et plus harmonieux avec nos traits. Mais que faire si notre intervention était ratée ou si notre nez était déformé à cause d’un accident quelconque ? Pas de panique, il existe ce qu’on appelle : une chirurgie esthétique Tunisie qui intervient dans le cas d’une rhinoplastie primitive ratée ou suite à un traumatisme.

Quelles imperfections peuvent toucher le nez après une rhinoplastie primaire?

La rhinoplastie classique est satisfaisante à 90% pour les patients. Les 10% restants peuvent être dus à :

· Une déception totale, car le résultat n’est pas à la hauteur des attentes esthétiques.

· Contour des narines irrégulier

· Des narines asymétriques

· Défauts de correction de la bosse osseuse

· Pointe de nez affaissée ou trop pointue (pincée) qui a résulté un nez « artificiel »

· Pointe déviée à cause d’un remodelage non réussi ou excessif du cartilage.

Que veut-on dire par un traumatisme ?

Le traumatisme nasal est tout type d’accident que subit un nez entraînant sa déformation. Selon le Dr. M. François, un ORL à l’hôpital Robert-Debré (Paris), deux complications sont à rechercher après un traumatisme nasal :

· L’hématome de la cloison nasale : accumulation de sang au contact de la cloison

· Fracture déplacée des os propres du nez : base du nez élargie, arête nasale déviée, os propre enfoncé.

Rhinoplastie secondaire : L’intervention

Quand est-il possible de réaliser cette intervention ?

Il faut attendre la disparition des œdèmes, la cicatrisation des tissus. Cela peut prendre même une année après la rhinoplastie primaire ou le traumatisme.

Pourquoi est-il nécessaire de réaliser des consultations préopératoires ?

Ces consultations sont très utiles pour le déroulement de l’intervention car elles permettent non seulement de comprendre les désirs du patient mais aussi les causes de l’échec de la première rhinoplastie. Deux consultations sont nécessaires, durant lesquelles le chirurgien va analyser les photos du nez et évaluer le pronostic chirurgical.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »